header banner
Default

Utiliser Facebook et Instagram sans utiliser des publicités sera nécessaire, et cela sera coûteux


Meta, le géant des réseaux sociaux, propose désormais des formules d'abonnement payant pour proposer des accès sans publicité. Il va falloir passer à la caisse pour utiliser Instagram et Facebook sans être submergé d'annonces…

Adeptes des réseaux sociaux, préparez-vous à un immense changement ! Après avoir mis en place une certification payante par le biais du Meta Verified, la maison mère de Facebook et d'Instagram a annoncé ce lundi 30 octobre l'arrivée prochaine d'une nouvelle formule permettant d'utiliser ses services sans être inondé de publicité, comme le rapporte BFMTV. Des rumeurs allaient dans ce sens depuis le début du mois, mais cette fois c'est officiel ! Une offre spécialement à destination des utilisateurs européens afin de se conformer à la législation du Vieux continent. Et autant dire que la facture s'annonce plutôt salée…

Réseaux sociaux payants : une solution pour se conformer au DSA

VIDEO: Facebook et Instagram bientôt payants : êtes-vous prêt à payer ?
TF1 INFO

Vous le savez, si l'on excepte X (anciennement Twitter), qui propose déjà une formule premium payante, et Snapchat, avec son abonnement Snapchat+, les réseaux sociaux sont actuellement entièrement gratuits. Une gratuité toute relative dans la mesure où, comme le dit le célèbre dicton : "Si c'est c'est gratuit, c'est que c'est vous le produit" ! Plus exactement, comme nombre de géants du numérique – à commencer par Google –, la plupart des entreprises proposant des services gratuits exploitent les données personnelles de leurs utilisateurs à des fins commerciales, notamment en les profilant pour leur afficher des publicités ciblées. Et c'est précisément pour en finir avec les annonces personnalisées que certaines sociétés envisagent de changer de modèle économique en proposant des accès payant, mais sans pub – quand elles n'ont d'ores et déjà pas franchi le pas.

Pour se conformer aux exigences de l'Union européenne en matière d'utilisation des données personnelles – et plus particulièrement au fameux Digital Services Act qui vient d'entrer en vigueur –, l'entreprise de Mark Zuckerberg propose désormais des abonnements payants sans publicité – elle a jusqu'au 6 mars 2024 pour se conformer DSA. Des formules inédites, en rupture totale avec les modèles économiques de la société depuis ses débuts, qui sont spécialement destinées aux utilisateurs européens – plus exactement de l'UE, de la Suisse et du reste de l'Espace économique européen (Islande, Norvège, Liechtenstein). Et qui ne seront pas indolores financièrement.

Instagram, Facebook : entre 10 et 13 euros par mois pour échapper à la pub

VIDEO: Comment planifier tes publications Facebook et Instagram sans utiliser Hootsuite 🦉
Marie Plamondon

Dès novembre, les utilisateurs européens pourront débourser 9,99 €/mois pour ne pas être "traqués" sur la version Web des réseaux sociaux de Meta, ou 12,99 €/mois sur les applications mobiles Android et iOS – un peu comme ce que propose Elon Musk sur X. Cet abonnement unique liera les comptes Facebook, Instagram ou tout autre identifiant inscrit dans l'espace "Comptes" de Meta. De plus, à compter du 1er mars 2024, "des frais supplémentaires de 6 à 8 €/mois s'appliqueront pour chaque compte ajouté dans le centre de compte d'un utilisateur". À ce tarif, il y a fort à parier que la majorité des utilisateurs préféreront rester sur la version gratuite de ces plateformes...

En effet, il sera toujours possible de continuer à utiliser gratuitement en Europe les versions classiques de Facebook et d'Instagram, en acceptant simplement la publicité ciblée et le pistage, comme jusqu'à présent. On ne change pas une formule qui gagne ! Notons que les formules d'abonnement ne seront accessibles qu'aux usagers de plus de dix-huit ans. Pour les adolescents en-deçà de cet âge, "nous continuons à explorer les moyens de (leur) offrir une expérience publicitaire utile et responsable compte tenu de l'évolution du paysage réglementaire", conclut Meta.

© Android Authority

Mais Meta n'est pas la seule entreprise à se pencher sur la question. TikTok semble également bien avancé dans cette voie. Comme nos confrères d'Android Authority avaient pu le voir début octobre en décortiquant le code de l'application, le choix serait laissé à l'utilisateur lors de la création d'un compte entre la formule standard, gratuite mais avec de la publicité ciblée et le pistage qui va avec, et la formule sans pub payante. Comme le montre la capture d'écran dévoilée par ces limiers, le tarif serait relativement raisonnable : 4,99 dollars par mois. Un tarif adapté aux États-Unis, pays où l'abonnement serait testé avant d'être déployé dans le monde.ByteDance n'avait pas commenté l'information, mais tout indique qu'elle est parfaitement crédible et qu'il s'agit d'une question de temps avant que la formule payante n'apparaisse officiellement. 

Sources


Article information

Author: Jessica Yang

Last Updated: 1703763721

Views: 725

Rating: 4.3 / 5 (91 voted)

Reviews: 87% of readers found this page helpful

Author information

Name: Jessica Yang

Birthday: 1923-05-22

Address: 107 Vanessa Green, North Jeffreyborough, IA 65283

Phone: +4517855808415883

Job: Article Writer

Hobby: Arduino, Yoga, Singing, Cocktail Mixing, Playing Guitar, Survival Skills, Card Collecting

Introduction: My name is Jessica Yang, I am a clever, multicolored, tenacious, striking, rich, fearless, intrepid person who loves writing and wants to share my knowledge and understanding with you.